Mardi 28 juillet 2009

Aller en bas

Mardi 28 juillet 2009

Message par Admin le Mar 28 Juil - 20:12

Le CIO ne suspendra pas le Comité Olympique du Koweït au 1er août

À la suite d’un accord signé avec les autorités koweïtiennes le 15 juillet dernier à Lausanne, le Comité International Olympique (CIO) a reçu une lettre du Ministre koweïtien des Affaires sociales et du Travail confirmant la décision prise officiellement par le Conseil des ministres en date du 20 juillet 2009 de veiller à ce que le parlement koweïtien entreprenne en temps voulu le processus de révision de la loi et de la réglementation sportives nationales visant à assurer leur compatibilité avec la Charte olympique et les règles des Fédérations Internationales des sports olympiques concernés.

Comte tenu de ce ferme engagement de la part des autorités koweïtiennes et sur la base de l’accord signé le 15 juillet, le CIO a le plaisir d’annoncer que la décision de suspension du Comité Olympique du Koweït n’entrera donc pas en vigueur au 1er août.

Le CIO profite néanmoins de l'occasion pour rappeler l'étape suivante prévue dans le cadre de l'accord signé le 15 juillet, qui stipule clairement que l’ensemble du processus d’amendement de la législation sportive doit être achevé d’ici au 31 décembre au plus tard.

À cette fin, le CIO et le Conseil olympique d'Asie (OCA) ont proposé, le cas échéant, une assistance technique aux autorités koweïtiennes, afin de mener à bien cette tâche.

"Nous nous réjouissons que les autorités koweïtiennes se montrent disposées à adopter des mesures satisfaisantes afin d'éviter au Comité Olympique Koweïtien – et au mouvement olympique de ce pays – d'être suspendus," a déclaré Pere Miró, directeur du CIO en charge des relations avec les CNO. "C'est un pas en avant important".

###
Notes aux rédacteurs :

La Règle 28.9 de la Charte olympique stipule également que "la commission exécutive du CIO peut prendre toutes décisions appropriées pour la protection du Mouvement olympique dans le pays d’un CNO, notamment la suspension ou le retrait de la reconnaissance d’un tel CNO, si la constitution, la législation, ou d’autres réglementations en vigueur dans ce pays, ou tout acte d'un organisme gouvernemental ou de toute autre entité, ont pour effet d'entraver l'activité du CNO ou la formation ou l'expression de sa volonté."

La mission du CIO est de promouvoir l'Olympisme à travers le monde et de diriger le Mouvement olympique. La Charte olympique stipule que les CNO doivent préserver leur autonomie et résister à toutes les pressions, y compris, mais sans s’y restreindre, les pressions politiques, juridiques, religieuses ou économiques qui pourraient les empêcher de se conformer à la Charte olympique.
avatar
Admin
Admin

Messages : 467
Date d'inscription : 03/02/2008

http://spordiumtv.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum